Disque dur SSD

Le disque dur SSD est la nouvelle révélation sur le marché du disque dur ! Doté d’une excellente mémoire flash et d’un espace de stockage toujours plus grand, c’est l’accessoire idéal pour booster la réactivité et les performances de votre équipement informatique.  Notre guide d’achat des disques SSD va vous proposer les meilleurs rapport qualité/prix dans chaque catégorie en fonction de votre budget et de vos attentes.

Les 4 avantages du disque SSD :

  • Une rapidité incroyable, avec des temps d’accès très courts.
  • Une consommation électrique réduite.
  • Un silence absolu, même en activité.
  • Une probabilité de panne beaucoup plus faible, liée à l’absence de pièces mécaniques en mouvements.

Que faut-il installer sur un disque SSD ?

Le SSD à une VRAIE utilité pour le Systeme d’exploitation (OS) + vos applications.
Concernant vos jeux PC, il vaut mieux privilégier leur installation sur un disque dur classique ou prévoir un second SSD de grande capacité pour en installer certains.

Un SSD, cela apporte-t-il plus de performance (FPS) dans les jeux ?

La réponse est non ! Cela n’apporte pas plus de performance et cela ne fera pas tourner « mieux » un jeu qui tourne mal.
Le SSD permettant par contre de diminuer les temps de chargement, vos parties se chargeront donc plus vite. On y gagne donc sur tout ce qui concerne les « chargements » !

Comment migrer un disque dur vers un SSD ?

Cette opération étant toujours un peu délicate, mieux vaut utiliser des logiciels spécialisés dans la création d’une « image disque ». Pour schématiser, il s’agit d’un gros fichier intégrant toute la partie logicielle (système d’exploitation + programmes) de votre disque mécanique actuel. Il suffit ensuite de « transférer » cette image vers le SSD pour retrouver son ordinateur.

Dans le cas ou vous n’avez pas de logiciel, la solution simple consiste à acheter le SSD PNY.Vendu 13 €, ce kit de mise à niveau est composé d’une baie de montage 3,5″ vers 2,5″, du logiciel Acronis True Image HD et d’un câble de transfert de données SATA III.

 

Faut-il défragmenter son SSD ?

Il ne faut jamais défragmenter un SSD ! Cette opération inflige un nombre aussi impressionnant qu’inutile de lectures mais surtout d’écritures qui useront les cellules de votre SSD.
Les performances d’un SSD ne sont pas affectées par la fragmentation des fichiers comme le sont celles d’un disque classique. La fragmentation est même en quelque sorte bénéfique car elle permet une usure uniforme des cellules.

Les critères de choix

  • Le MTBF : Le temps moyen de bon fonctionnement ou MTBF (Mean Time Between Failure) est une mesure de la fiabilité qui est employée avec des définitions variables dans divers secteurs industriels.
  • Le temps de garantie : Pour les SSD, les temps de garantie vont de 3 à 10 ans en fonction de la marque et de la gamme.
  • Transfert maximal en lecture et écriture : Attention, ce sont des chiffres théoriques fournis par les marques.
  • La connectique : On va simplifier le marché, on va dire qu’il n’y a que 2 choix. Format 2,5″ en SATA ou connectique M.2.
  • IOPS : Pour rester des plus réactifs en multitâches, le contrôleur du SSD doit supporter un maximum d’IOPS (Input/Output Operations Per Second, opérations d’entrée/sortie par seconde).

Quelle capacité pour son SSD ?

De nos jours, le minimum est une taille de 120Go pour le SSD. 
(On passera prochainement à un standard de 256Go vu l’accroissement de la taille des jeux sur les disques.)

On vous recommande de partir sur une version 250Go (à peine plus cher) afin de profiter de cette réactivité dans le maximum de logiciels (et jeux). 
Les SSD 500Go/1 To se répandent de plus en plus et pour une centaine d’euros, ils sont tout à fait envisageable.

Quel format 2.5 ou M.2 ?

Le SSD SATA format 2.5 :  c’est le format « classique » et le plus répandu.  (C’est le même format que nos traditionnels disques mécaniques).
Il est à privilégier dans le cas ou vous n’êtes pas compatible M.2 ou que vous ne souhaitez pas vous intéressser à cette technologie.

Le SSD format M.2 : Le format M.2, plus récent, a été pensé directement pour les SSD : les barrettes sont plus fines, et plusieurs variantes sont proposées. Il propose des débits supérieurs donc cela diminue encore les temps de chargement .
Rappel M.2 : Vérifier bien que votre carte mère (ou PC portable Gamer) posséde cette connectique.

Source: Config gamer